Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 19:03
Communiqué de presse
Mouvement jeunes Communistes de France.

Assez de leçons, M. Sarkozy !
 
 
Le Président de la République a l’occasion  de sa première grande conférence de presse s’est livré a son numéro préféré : faire de l’esbroufe et donner des leçons.

Nicolas Sarkozy a beau jouer sur une forme décontractée et tenter de justifier l’injustifiable sur ces amitiés avec les despotes libyen ou russe comme sur son action nationale, les faits restent têtus. La vie et l’avenir des jeunes de ce  pays s’obscurcissent chaque jour un peu plus.
 
L’avenir des jeunes semble d’ailleurs peu le préoccuper tant il traite avec mépris ceux qui s’opposent à la casse de leur éducation, tels les étudiants et lycéens en lutte contre la Loi Pécresse. Il avoue par la même sa stratégie de tout attaquer en même temps pour casser les résistances. Il insulte tous ceux, et notamment les jeunes, qui ne croient pas que leur avenir doive passer par la précarité à vie ou la marchandisation de l’éducation. Nous ne sommes pas des conservateurs, mais bien ceux qui veulent mettre un coup d’arrêt à la rupture avec le progrès.
 
Nous refusons en effet le projet de société du président fondé sur l’idée que nous ne travaillons pas assez et qu’il faudrait donc en finir avec le temps de travail et l’âge légal de la retraite. Nous nous battons au contraire pour une société libérée de la concurrence internationale présentée comme inéluctable et qui a pour conséquences la précarité généralisée à tout le globe. Perdre sa vie à la gagner, non merci !
 
Nous ne croyons pas plus à la solution unique que veut incarner le Président. Oui, il est possible de faire autrement et d’opposer à la dégradation des conditions de vie une logique de progrès social pour tous. Les richesses sont immenses à l’échelle de la planète. La question n’est pas de savoir qui en jouira, mais comment chaque être humain pourrait en jouir. Il est vrai qu’il faudrait pour cela remettre en cause les privilèges de Monsieur Sarkozy et de ses amis, promoteurs en charters de luxe.
 
Nous sommes extrêmement choqués de la représentation que fait le président fait de la jeunesse africaine. Les 475 millions de jeunes africains risqueraient, à l’écouter, de nous envahir à tout moment. C’est ce qui arrivera si le président continue ses insultes, comme à Dakar cet été, et sa politique néo coloniale. Les peuples du Sud n’en peuvent plus d’être considérés comme des dangers et des vaches à lait, la pérennité même de l’humanité impose au contraire un co-développement économique, social et écologique pour tous.
 
Plutôt que de faire de beaux discours devant des parterres dociles, le Président ferait mieux de se rendre compte que les Français ne supporteront plus longtemps ni son arrogance, ni sa politique destructrice.
 
Paris, le 9 novembre 2007
Partager cet article
Repost0

commentaires