Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 13:40
Meurtre d’un jeune communiste en colombie

 

Le 19 janvier dernier, Alirio Quinonez, dirigeant de la jeunesse communiste colombienne (JUCO) chargé des questions agricoles a été assassiné par un groupe paramilitaire à la frontière entre la Colombie et le Vénézuéla. Alirio Quinonez était exilé à Guatsdualito, dans l’état d’Apure, frontalier avec la Colombie, parce qu’il était persécuté par l’armée et le gouvernement colombien qui veulent en finir avec leurs opposants politiques.

 

L’an passé, une quinzaine d’étudiants colombiens étaient menacés de mort, deux d’entre eux avaient été assassinés par la police colombienne pour avoir fait campagne contre Alvaro Uribe aux dernières élections présidentielles.

 

Nous devons constater qu’une fois de plus, Uribe est le chef d’orchestre de la répression de ses opposants politiques en Colombie alors qu’il s’affiche en homme de paix lors d’une visite à Sarkozy, dans le but d’éradiquer la guérilla qu’il appelle définit comme terroriste. Les nombreuses disparitions de progressistes ou communistes en Colombie montrent bien que le président colombien et son gouvernement se livrent pour leur part depuis des années à un réel terrorisme d’Etat.

 
Nous, jeunes et étudiants communistes, tenons à manifester notre grande tristesse et notre profonde indignation face à l’assassinat d’Alirio Quinonez. Nous affirmons encore notre soutien aux jeunes communistes colombiens dans la lutte pour une solution politique négociée au conflit colombien. Nous ne pouvons accepter le non-respect de la démocratie et de la liberté d’expression ainsi que le règne de la terreur en Colombie.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires