Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 23:56

8ème rencontre des organisations de jeunesses communistes d’Europe, Bruxelles, 16 et 17 mars 2010

 

8th-Meeting-of-European-Communist-Youth-Organisations

Les délégués qui ont participé à la 8ème rencontre des organisations de jeunesse communistes d’Europe, qui s’est tenue à Bruxelles les 16 et 17 mars 2010, sous le slogan “ La lutte des jeunes communistes contre la barbarie capitaliste, l’anticommunisme et pour le socialisme” ont adopté la déclaration suivante :

Depuis la dernière rencontre des organisations de jeunesses communistes d’Europe en novembre 2008 à Barcelone, la crise capitaliste s’est approfondie dans les pays européens et les attaques contre les droits de la classe ouvrière et contre la jeunesse se sont encore intensifiées. Les jeunes travailleurs sont les premières victimes du chômage, de l’extension de la précarité, de la remise en cause des acquis sociaux, des changements des systèmes de protection sociale, de la privatisation des services publics, de la destruction de l’environnement, de la marchandisation de la santé, de celle de l’éducation liée aux besoins des monopoles en travailleurs diplômés, privés de droits, flexibles et dociles.

Ces évolutions négatives confirment que l’apparition et l’approfondissement de la crise capitaliste servent à mettre en œuvre les mesures contre les travailleurs et les peuples qui ont été décidées, il y a des années, à l’unanimité dans l’Union européenne, par les gouvernements néolibéraux et socio-démocrates ensemble. Ces mesures sont intégrées à la stratégie de Lisbonne.

Ces évolutions confirment, une nouvelle fois, le caractère impérialiste de l’Union européenne, qui n’a rien à voir avec une coopération entre les peuples d’Europe. Avec la mise en œuvre du Traité de Lisbonne et de nombreux « plans d’austérité », le caractère structurellement antipopulaire de l’Union européenne est devenu encore plus évident, dirigé vers la satisfaction des intérêts des monopoles, dans les conditions actuelles de la crise et de l’intensification des contradictions capitalistes.


Dans le même temps, nous concentrons notre attention, avec grande inquiétude, sur l’intensification des antagonismes entre puissances impérialistes, les Etats-Unis, l’Union européenne, des puissances impérialistes montantes comme la Russie, à un niveau international et régional. Le processus d’intégration de l’UE dans la stratégie des Etats-Unis et de l’Otan, ainsi que dans ses aspects militaristes, interventionnistes, avec la « Stratégie de sécurité commune », le prouve. Les rivalités pour le contrôle des grandes voies commerciales, pour le gaz et le pétrole, prennent une importance centrale. Le risque de nouveaux conflits, de résurgence d’anciennes tensions militaires et de nouveaux crimes de l’impérialisme contre les peuples s’accroît.


Nous rejetons les théories bourgeoises et opportunistes sur la « moralisation du capitalisme » qui accusent de la crise la corruption et l’avidité de quelques dirigeants et monopoles bancaires tout en disculpant le capitalisme lui-même. Ces théories répandent des illusions sur « l’humanisation du capitalisme ». Elles veulent enfermer les luttes de la classe ouvrière et de la jeunesse dans l’objectif d’une illusoire meilleure gestion du système.

Au contraire, la crise capitaliste est une crise de surproduction. Ses causes résident dans le mode de production capitaliste, dans la recherche du profit. La crise est inévitable dans le cadre du mode de production capitaliste. Aucune forme de gestion, aucune intervention de l’Etat ne peuvent débarrasser le capitalisme de ses crises.

La manifestation de cette crise met en évidence la vitalité de l’analyse par Marx de l’économie capitaliste et de l’analyse par Lénine de l’impérialisme. Elle montre les limites historiques du capitalisme et le besoin de son renversement révolutionnaire. Elle confirme la nécessité de la lutte pour une autre voie de développement, la voie socialiste.


Nous saluons les luttes des travailleurs et des jeunes dans les pays européens contre les mesures antipopulaires. Nous montrons clairement que la crise doit être payée par ceux qui en sont responsables, le grand capital et ses représentants politiques. Non par le peuple. Nous condamnons les représentants politiques des monopoles et ces forces qui appellent les travailleurs au sacrifice, à « l’union nationale » et à la « collaboration » avec les capitalistes afin de surmonter la crise. C’est un appel à la soumission et à d’autres sacrifices pour les profits du capital et la perpétuation de sa domination.

Nous pensons que dans les conditions actuelles, de nouvelles possibilités d’action existent pour les communistes. La crise aide la jeunesse à tirer de nouvelles conclusions. Les organisations de jeunesse communistes portent la grande responsabilité d’organiser les luttes de la jeunesse pour assurer la satisfaction des besoins de son temps, pour le plein emploi, la stabilité de l’emploi, pour une éducation, une santé et une protection sociale entièrement publiques et gratuites pour tous. Les organisations de jeunesse communistes doivent contribuer à la riposte non seulement pour défendre les droits acquis mais pour en conquérir de nouveaux (après tout, du point de vue des jeunes générations, presque tous les droits gagnés les années passées ont été abolis), non seulement pour la conquête de droits nouveaux, mais aussi pour porter le coup décisif au système capitaliste lui-même, pour la bataille sans répit contre la domination du capital, pour une solution politique alternative, le socialisme.


De nos jours, la richesse produite, la productivité du travail et le développement de la science et des technologies permettent de satisfaire tous les besoins actuels des peuples, de réduire le temps de travail, d’éradiquer le chômage et d’élever le niveau de culture et d’éducation des travailleurs. Il n’est plus possible que les moyens de production et la science soient propriétés privées et utilisés pour exploiter les travailleurs et produire toujours plus de profit. Il est nécessaire qu’ils deviennent propriétés sociales et qu’ils soient développés selon l’intérêt des travailleurs, dans une société où il n’y aura pas d’exploitation de l’Homme par l’Homme, où le développement sera basé sur l’égalité entre Etats souverains et où les peuples seront maîtres de leur avenir, délivrés des interventions impérialistes. Cette société, c’est le socialisme. La nouvelle génération a tout intérêt à se battre du côté de la classe ouvrière pour cette société nouvelle, une société de paix et de solidarité entre les peuples.

Nous sommes certains que cette vérité, alliée à l’action révolutionnaire des organisations de jeunesse communistes, sera source d’inspiration pour la conscience et pour l’action de la majorité de la jeunesse. Nous nous engageons à redoubler d’efforts pour disqualifier l’anticommunisme, la propagande contre le socialisme et les mensonges à propos de la construction socialiste au 20ème siècle, que les capitalistes, leurs idéologues politiques, et leurs représentants utilisent pour empoisonner les esprits des jeunes. Ainsi nous serons capables de défendre l’apport et la supériorité du socialisme, de déclarer que le socialisme est la seule véritable solution alternative pour l’avenir de l‘humanité.

L’avenir nous appartient.

 

Liste des organisations de jeunesse communistes qui ont participé à la 8ème rencontre :  

1. KJOe – Autriche ;
2. COMAC – Belgique
3. YCL - Grande-Bretagne
4. EDON – Chypre
5. KSM – République Tchèque
6. MJCF – France
7. SDAJ - Allemagne
8. KNE – Grèce
9. UNGKOM - Norvège
10 JCP – Portugal
11 RKSM (b) – Russie
12 SKOJ – Serbie
13 UJCE – Espagne
14 CJC – Espagne
15 YOUTH TKP – Turquie


La FMJD était présente comme observateur, représentée par son président, le camarade Tiago Viera

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> <br /> Euuh.. j'ai jamais vu un drapeau FN dans les manifestations ouvrières..<br /> <br /> <br /> Aprés si votre but c'est de raser les JC, alors c'est que vous n'êtes pas en phase avec les attentes et les besoins des travailleurs. Eux qui ont besoin d'organisations collectives qui font<br /> avancer la révolution et les acquis dans les quartiers, dans les usines, dans les facs, dans les lycées... Dans tout ces lieux où la JC est présente chez nous.<br /> <br /> <br /> Et puis, la révolution sur internet, on y croit pas..En fait on s'en fout même. On préfère avoir une sturcture implantée, reconnue par les travailleurs, et permettant l'organisation et l'action<br /> militante.<br /> <br /> <br /> Après comme je te l'ai dit on est d'accord sur le fait que les organisations ouvrières se sont éloignés du combat de classe, mais les perspectives actuelles sont bonnes, et à la base les<br /> communistes n'ont jamais abandonné le combat contre la Bourgeoisie.<br /> <br /> <br /> On a beau faire campagne pour le front de je sais pas quoi, ça n'empechera pas un communiste d'aller au porte à porte expliquer que le capitalisme c'est la propriété privée, l'appropriation par<br /> une minorité des richesses, de la plus value, et que la révolution est pas juste inévitable, mais qu'elle est nécessaire pour nos conditions d'existence et notre émancipation.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> <br /> Oh tu sais camarade, nous militons tellement sur internet que notre jeunesse sur Pau a vu le nombre de ses membres se multiplier par trois cette année. On milite tellement sur internet que<br /> maintenant les JC du PCF a Pau on ... 0 adhérents... Et cette situation n'est pas prete de changer. Il y a bien une tentative de JC dans le département... Mais les camarades de Bayonne font<br /> des réunions théoriques en regardant des films et en faisant des quizzs sur l'histoire... En tout cas là ou nous sommes present les JC disparaissent. Chez nous on etudie les textes de Marx de<br /> Lénine et bien d'autres, on analyse l'actualité a la lumiere du marxisme leninisme. On ecrit des textes, des brochures, des articles. Chez nous le militantisme ce n'est pas uniquement du collage<br /> d'affiches meme si nous le faisons de temps en temps. Chaque camarade est eduqué pour pouvoir prendre en main un avenir revolutionnaire. Nous n'abandonnons pas l'ecole du communisme comme l'a<br /> fait le PCF. Nous diffusons jour apres jour le communisme dans la jeunesse. Je ne veux pas vous attaquer de front mais vous adoptez tres rapidement un ton polémique. Le Parti communiste Marxiste<br /> Leniniste n'existe pas encore mais il est en construction. Le PCF n'a lui de communiste que le nom. Regardez son programme et comparez le avec le manifeste du parti communiste de Marx et Engels.<br /> Dans le PCF on ne parle plus de lutte de classe, de prise de pouvoir par le proletariat, de la revolution de la classe ouvriere, de la dictature du proletariat, du socialisme (ne me parlez pas de<br /> socialisme du 21eme siecle ca ne veut rien dire). Camarades j'essai simplement d'entamer un débat avec vous idéologique. Bonne fete du 1er mai.<br /> <br /> <br /> Salutations révolutionnaires<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Le parti communiste marxiste léniniste ! La bonne boutade du soir ! C'est tellement un parti d'avant garde que personne n'en a entendu parlé et que personne n'en entendra jamais parler !<br /> <br /> <br /> Sinon, y'en a qui parle de révolution sur des sites, y'en a qui diffuse réellement des idées révolutionnaires grace au journal l'offensive notamment!<br /> <br /> <br /> Vive le Parti Communiste Français!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> <br /> juste une précision est ce qu'il suffit a un parti communiste d'etre de masse? est ce que le caractere de masse du PCF le dispense de toutes les cirtiques? le PS, le FN sont des partis au fort<br /> taux de membres et dont les drapeaux flottent dans les manifs. Les partis fascistes n'étaient ils pas des partis de masse?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> <br /> Camarades,<br /> <br /> <br /> Ne partons pas dans le citationisme qui est une maladie chez nous, les communistes, d'ailleurs je pense etre en mesure de vous denicher beaucoup plus de phrases qui justifierai ma position que<br /> vous la votre. Enfin je ne suis pas la pour la polémique mais pour l'echange dialectique.<br /> <br /> <br /> Tu dis qu'il faut changer le PCF de l'interieur (ne serait ce pas la these trotskiste de l'entrisme?). Le PCF est aujourd'hui un des partis piliers de la démocratie bourgeoise. Faire de<br /> l'entrisme dans le PCF c'est penser que l'on peut changer le systeme par l'infiltration. Penser cela c'est priver la classe ouvriere de son parti qui doit etre indépendant des idéologies<br /> reformistes et revisionnistes. Penser cela c'est mettre aux oubliettes le projet de notre révolution violente et de notre dictature du prolétariat. Le Parti doit etre l'avant garde<br /> révolutionnaire, le Poste de commandement des troupes révolutionnaires, l'organisateur, le génie de la révolution. Il se construira non pas dans l'oeuf du reformisme qu'est le PCF mais de maniere<br /> indépendante idéologiquement de toute les sortes de revisionnisme. N'était ce pas le but de Lénine dans la construction du Parti bolchévik?(et le parti bolchevik n'a au depart aucune prise<br /> populaire et encore moins ouvriere mais il a triomphé parce qu'il avait une pratique et une ligne juste et indépendante) toute sa vie a était l'oeuvre de la construction de ce parti pour<br /> qu'il soit toujours indépendant vis a vis de l'idéologie réformiste et revisionniste. Le PCF est aujourd'hui electoraliste et reformiste et est un soutient sur la gauche pour le capitalisme. Et<br /> comme hier le socialisme sera aujourd'hui ou demain accouché par la prise de pouvoir par les armes du proletariat et ne sera nullement comme l'affirmait les trotskistes et autres energumenes du<br /> meme accabit par la voie des reformes et autres tactiques pacifiques.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Camarades peut etre serait il interessant de continuer cet échange idéologique par mail pour simplifier l'échange?<br /> <br /> <br /> Si vous le souhaiter voici l'adresse de notre jeunesse :<br /> <br /> <br /> jeunessemarxistepau@hotmail.fr<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> salutations révolutionnaires a vous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre